MENU

dimanche 19 novembre 2017

Bilan → Cours d'équitation du 11/10/2017 (Carrousel)


Date : Mercredi 11 octobre 2017
Météo : Ensoleillé (20°C)
Monitrice : Amélie
Thème de la séance : Carrousel 

Le cheval de la semaine :


Nom : Quadrille de Jouze
Genre : Jument 
Age : 13 ans 
Race : Selle français 
Taille : 1,65 m au garrot 
Caractère : Nerveuse, sensible, énergique, indépendante

 La détente :

Comme chaque semaine, nous avons commencé par détendre les chevaux. J'ai débuté par des transitions montantes et descendantes dans le but de réveiller Quadrille. J'ai ensuite pu enchaîner avec des cercles et des diagonales. Ma jument était à l'écoute et ce fut un réel plaisir de la travailler dans ces conditions. J'en ai profité pour travailler l'incurvation, ce que j'ai réussi avec succès. Pour terminer la détente comme il se doit, nous avons ensuite ressanglé et galopé aux 2 mains. Malgré mes efforts, mes pompes ont été présentes jusqu'à ce que nous repassions au pas.

 La reprise :

Cette semaine, nous avons fait du carrousel. Après avoir choisi notre partenaire, le travail a pu débuter !

Le parcours :

Notre carrousel devait commencer par un doubler dans la longueur au trot les uns derrière les autres. Nous devions ensuite réitérer le même exercice cette fois-ci au botte-à-botte. Puis, la diagonale en croix entrait en scène, figure loin d'être aisée. Nous devions ensuite refaire un doubler dans la longueur les uns derrière les autres avant d'enchaîner avec un doubler dans la largeur. Le changement de main était ensuite de rigueur et nous devions effectuer un doubler tourné après celui-ci. Ensuite, nous devions entamer un tour de galop à main gauche avant d'effectuer un doubler dans la longueur au trot et un cercle autonome. Le carrousel se terminait sur cette note.

Le résultat :

Notre monitrice a divisé ce carrousel en plusieurs parties pour nous laisser le temps d'assimiler le parcours (d'autant plus que j'étais la première du groupe). Nous avons d'ailleurs effectué celui-ci plusieurs fois !

Au départ, j'ai senti Quadrille mollir. J'ai donc sévi et mon initiative a été couronnée de succès car son écoute est revenue très rapidement. Le doubler dans la longueur au trot les uns derrière les autres s'est passé à merveille. Le doubler au botte-à-botte s'est également bien passé malgré la difficulté engendrée. Puis, nous sommes passés à la diagonale en croix. À mon plus grand bonheur, nous l'avons elle aussi réussie du premier coup ! Nous avons ensuite enchaîné avec le doubler dans la longueur et celui dans la largeur. Tout s'est passé sans encombre. Amélie nous a même félicités pour notre efficacité ! Le changement de main s'est lui aussi bien passé. En revanche, le doubler tourné s'est avéré être plus compliqué que prévu. Nous l'avons toutefois réussi après quelques essais supplémentaires. Le tour de galop et le doubler final se sont également bien passés. Malheureusement, le cercle autonome a, quant à lui, été un véritable fiasco ! Nous n'avions pas réellement compris le principe et nos cercles ne ressemblaient pas à grand chose sur le coup. Malgré plusieurs tentatives, le résultat n'as pas été très concluant à l'arrivée malgré quelques progrès.

La reprise a ensuite touché à sa fin. Nous avons donc mis pied à terre avant de nous occuper de nos montures. 


Réussi 
 
- J'ai été très fière de ma précision lors du carrousel, d'autant 
plus que j'étais la première du groupe. De plus, j'étais en 
bonne synchronisation avec ma partenaire (coucou Léa !).
 
À retravailler  

- En revanche, je me dois d'améliorer ma position au galop sur
Quadrille qui est assez catastrophique en raison de mes 
pompes. Revoir la dernière figure du carrousel serait aussi de
mise.

Et vous, comment s'est passé votre reprise 
d'équitation hebdomadaire ? Qu'avez-vous 
pensé de ce bilan ? J'attends vos 
commentaires !  

dimanche 15 octobre 2017

Bilan → CSO interne du 08/10/17


Date : Dimanche 8 octobre 2017
Météo : Pluvieux (15°C)

Lieu : Écurie de Cé
Discipline et catégorie : Obstacle (70 cm) 

 Mes montures :


Nom : Twity Love de Cé
Genre : Jument 
Age : 10 ans 
Race : Origine constatée
Taille : 1,60 m au garrot 
Caractère : Énergique, émotive, sensible, volontaire



Nom : My Beauty Love de Cé
Genre : Jument 
Age : 17 ans 
Race : Poney français de selle
Taille : 1,48 m au garrot 
Caractère : Énergique, volontaire, généreuse, docile

Le parcours :

Le parcours se déroulait dans la grande carrière de mon club et était composé de 11 obstacles (possédant une croix, des verticaux et des oxers). Leur hauteur augmentait en fonction des différentes épreuves (allant de 50 cm à 90 cm).



Mes passages :




Avant toute chose, j'ai commencé par détendre Twity dans le grand manège en compagnie des autres participants. Pour débuter, nous avons trotté et galopé aux 2 mains. Fidèle à elle-même, Twity a été victime d'un sursaut de panique face à des seaux se trouvant dans un coin du manège. Je l'ai donc rassurée et la détente a pu continuer. Je sentais ma jument particulièrement disponible, ce qui était une excellente chose ! Nous avons ensuite pu aborder notre premier vertical. Tout s'est déroulé sans difficulté mise à part mes pompes que j'ai trouvées très présentes. Puis, nous avons enchaîné avec un oxer. Le résultat s'est trouvé être le même que le précédent. Nous avons d'ailleurs franchi ces 2 obstacles plusieurs fois à des hauteurs différentes et j'en ai profité pour travailler mes pompes. La détente s'est ensuite terminée. Nous avons donc fait marcher les chevaux en attendant notre tour avec fébrilité.

Le mien n'a d'ailleurs pas tardé à arriver ! Le moment venu, je me suis rendue dans la grande carrière. Le stress a rapidement laissé place à la détermination et je me suis élancée vers le premier obstacle. Twity l'a franchi sans encombre et nous avons continué sur notre lancée en sautant le deuxième qui se trouvait être un vertical. Arrivée sur le troisième obstacle, j'ai senti Twity se décaler légèrement vers la droite. Craignant qu'elle ne dérobe, j'ai tenté de la rabattre sur l'obstacle à l'aide de mes mains. Cette opération a été un franc succès et nous avons franchi l'oxer sans même frôler la barre. J'ai ensuite choisi une option en négociant un tournant serré menant sur un double composé d'un vertical et d'un oxer. Je n'avais pas le droit à l'erreur ! À ma plus grande joie, mon abord s'est trouvé être plutôt satisfaisant, me permettant d'enchaîner le double sans difficultés particulières. J'ai ensuite effectué un large tournant me laissant le temps de rééquilibrer ma monture et d'aborder l'obstacle suivant sans précipitation. Celui-ci était un vertical. Après l'avoir franchi, nous nous sommes ensuite dirigées vers le septième obstacle de ce parcours. Tout s'est très bien passé et j'ai pu négocier un nouveau tournant nous conduisant au huitième. Je l'ai très bien effectué, nous permettant de l'aborder bien droit. Puis, nous sommes arrivées sur le neuvième obstacle après un tournant assez large. Nous l'avons franchi sans aucun problème ! Il me restait encore un dernier tournant à négocier. Celui-ci était déterminant pour pouvoir aborder correctement les 2 derniers obstacles de ce parcours. À mon plus grand soulagement, je l'ai réussi. Les 2 verticaux ont été franchis avec une facilité déconcertante et j'ai terminé le parcours sur un sans-faute. Je suis repassée au trot et ai flatté l'encolure de Twity pour la féliciter. J'étais très fière d'elle !

Mon temps : 1'04''48

Après avoir quitté la grande carrière, j'ai pu mettre pied à terre. J'ai ensuite ramené Twity avant d'aller chercher My Beauty pour la détendre et effectuer mon deuxième parcours. 



C'était cette fois-ci au tour de My Beauty d'être détendue dans le grand manège. Étant donné que cela faisait presque un an que je ne l'avais pas montée, j'appréhendais quelque peu de ne pas être à l'aise sur elle. Je n'aurais pas dû car tel n'a pas été le cas ! J'ai commencé par détendre au trot et au galop. Ma ponette était assez speed et je me suis efforcée de la canaliser. Puis, j'ai pu aller sauter un vertical de 70 cm. Le coup de saut de My Beauty était tel que j'ai été déséquilibrée ! Je suis ensuite allée franchir un oxer et cette fois-ci, je ne me suis pas laissée surprendre. Valentine, la monitrice qui nous surveillait, m'a même dit que je la montais très bien ! Sur ces paroles encourageantes, je suis sortie du manège et me suis dirigée vers la grande carrière.

Au moment de commencer mon parcours, ma ponette s'est mise à chauffer. Lors de l'abord du premier obstacle, j'ai senti qu'elle tentait d'accélérer. Je l'ai donc reprise et elle a fini par ralentir. Nous avons franchi la croix, puis nous sommes dirigées vers le deuxième obstacle. Tout s'est très bien déroulé ! J'ai ensuite voulu gagner du temps malgré les risques encourus en prenant une option pour aborder le troisième obstacle sur lequel j'avais eu un petit différent lors de mon passage avec Twity. Malgré l'abord légèrement de biais, nous l'avons franchi sans même toucher la barre. J'ai ensuite effectué le tournant serré nous menant au double composé du vertical et de l'oxer. J'ai malheureusement tourné tard, ne laissant que peu de répit à My Beauty pour prendre son appel et franchir l'obstacle. Sur le coup, j'ai cru que nous allions faire tomber la barre ! Mais la générosité de My Beauty étant sans faille, nous ne l'avons même pas touchée. Nous avons ensuite sauté l'oxer sans problème. Puis, j'ai effectué un nouveau tournant qui se fit assez large pour nous diriger vers le sixième obstacle. De ce fait, cela me laissait le temps de me remettre de toutes ces émotions mais également de rééquilibrer ma ponette. Nous avons ensuite franchi le vertical sans encombre et nous sommes dirigées vers l'obstacle suivant. C'est à ce moment-là que cela s'est corsé. Sans raison apparente, My Beauty a touché la barre. Je l'ai d'ailleurs nettement entendu bouger sur son support... mais elle n'est pas tombée pour autant ! Mon soulagement était immense. J'ai ensuite effectué le tournant nous menant au huitième obstacle. Nous l'avons franchi sans problème cette fois-ci et nous sommes ensuite dirigées vers le neuvième. À la réception de celui-ci, j'ai été victime d'un léger déséquilibre. Mes pieds se sont donc enfoncés dans les étriers. Ceux-ci me sont arrivés au niveau du talon, ce qui était une sensation très désagréable. À mon plus grand désespoir, je n'ai pas réussi à les remettre dans leur position initiale. J'ai tout de même réussi à effectuer mon tournant final et ai sauté les 2 derniers verticaux du parcours sans encombre. Il s'agissait donc d'un nouveau sans-faute ! J'étais très heureuse et suis repassée au trot au prix de nombreux efforts en raison de la nervosité de ma ponette. Je l'ai ensuite flattée. Ce parcours était riche en rebondissements !

Mon temps : 1'01''72

Après avoir mis pied à terre, My Beauty a été reprise par une autre cavalière (coucou Camille !). J'ai donc regardé les parcours des autres concurrents. Le concours s'est ensuite terminé et nous nous sommes occupés des chevaux.

Résultats :


La remise des prix s'est ensuite effectuée dans la salle du club. Ce concours possédait 2 classements : l'un contentant les épreuves des 50-60-70 cm, l'autre contenant les épreuves des 80-90 cm, pour plus d'égalité entre les différents niveaux. Dans le mien, nous étions 13 concurrents ! Après avoir additionné le temps des parcours de chacun, la gérante du club, Emmanuelle, nous annonce son verdict :

Je remporte l'épreuve des 50-60-70 cm ! 

Je n'en revenais pas ! Cela faisait 2 ans que je n'avais pas participé à un CSO interne. De plus, je n'avais encore jamais effectué une épreuve de 70 cm jusqu'alors. J'ai donc remporté une très belle médaille ainsi qu'un magnifique tapis de selle Equi-Thème.

Pour sûr, je n'oublierais pas cette journée de sitôt !



Et vous ? Comment s'est passé votre dernier concours ? Qu'avez-vous pensé de ce bilan ? J'attends vos commentaires !

dimanche 8 octobre 2017

Bilan → Cours d'équitation du 04/10/2017 (Obstacle)


Date : Mercredi 4 octobre 2017
Météo : Ensoleillé (20°C)
Monitrice : Amélie
Thème de la séance : Obstacle

Le cheval de la semaine :


Nom : Saloma Love de Cé
Genre : Jument 
Age : 11 ans 
Race : Pure race espagnole
Taille : 1,58 m au garrot 
Caractère : Énergique, généreuse, docile, sensible

La détente :



Cette semaine, c'est Amélie qui a repris les rênes de notre cours ! Comme chaque semaine, nous avons commencé par détendre les chevaux au pas puis au trot. Notre monitrice en a profité pour placer des plots aux 4 coins de la carrière pour nous inciter à y incurver nos montures. Saloma avait le bout du nez à l'extérieur et j'ai eu beaucoup de mal à effectuer ce petit exercice étant donné qu'elle ne répondait pas assez à ma jambe. Nous avons ensuite ressanglé dans le but de galoper aux 2 mains. Après avoir détendu à main gauche, Amélie m'a demandé de raccourcir mes étriers de 2 trous car ceux-ci étaient trop longs. Nous avons ensuite pu galoper à main droite. La détente terminée, nous sommes allés jusque dans la grande carrière (qui se trouve légèrement en dehors du club) pour pouvoir sauter.

La reprise :


Comme vous pouvez le constater, cette semaine nous avons fait saut ! Le tracé était le maître-mot de cette séance et c'est d'ailleurs pour cette raison que les obstacles n'étaient pas très hauts.

Premier exercice : Croix
Nous avons commencé par sauter une croix d'environ 30 cm au trot et à main gauche. Lors de mon premier passage, Saloma n'avait pas assez d'impulsion. J'y ai donc remédié la fois suivante et le résultat a été beaucoup plus concluant. Nous avons ensuite effectué le même exercice à main droite. J'ai prêté une grande attention à mon tracé avant et après l'obstacle. Tout s'est très bien déroulé !

Deuxième exercice : Vertical
Nous avons ensuite sauté un vertical d'environ 35 cm à main droite. Nous devions cette fois-ci l'aborder au galop ! Mes 2 passages ont été un franc succès. J'ai d'ailleurs senti une nette progression dans ma position à l'obstacle. Mon regard se portait loin (alors que jusqu'ici j'avais toujours eu la manie de regarder l'obstacle lors de l'abord) et j'accompagnais bien mes sauts. Cette amélioration m'a beaucoup motivée pour la suite !

Troisième exercice : Vertical + double de croix
Nous avons ensuite enchaîné un petit parcours. Nous devions tout d'abord franchir un vertical d'une trentaine de centimètres avant d'amorcer un virage nous menant à un double de croix. La difficulté du parcours était d'arriver bien droit sur celui-ci. Lors de mon premier passage, le franchissement du vertical s'est déroulé sans encombre. Je suis toutefois repassée au trot pour demander un départ au galop à juste dans le virage. Cependant, je n'avais pas vérifié au préalable si Saloma galopait à faux. De plus, j'ai malheureusement mal négocié mon tournant, me faisant aborder le double de biais. Il n'a donc pas été facile de rectifier le tir une fois le premier obstacle franchi mais j'y suis tout de même parvenue au prix de quelques efforts. Mon deuxième passage reste de loin le meilleur. Cette fois-ci, j'ai prêté une extrême attention à mon tracé et ai réussi à amorcer un bon virage. J'étais donc beaucoup plus droite en arrivant sur le double.

Quatrième exercice : Parcours
Pour terminer la reprise en beauté, nous avons enchaîné un parcours légèrement plus long. Comme lors de l'exercice précédent, nous devions commencer par franchir le vertical et le double de croix. Mais cette fois-ci, nous devions ensuite repartir à main gauche et amorcer un virage serré pour franchir un spa d'une trentaine de centimètres avant d'aborder de nouveau le vertical se trouvant non loin de lui. La difficulté du parcours était d'arriver droit sur le spa, étant donné que le virage le précédant était vraiment très court. Comme prévu, j'ai commencé par franchir le vertical. Puis, j'ai exécuté mon virage sans repasser au trot cette fois-ci, car j'avais pensé à vérifier si Saloma galopait sur le bon pied. J'ai très bien négocié mon tournant, me permettant d'aborder le double au milieu et non de biais. Au moment de repartir à main gauche, j'ai toutefois repris la mauvaise habitude de repasser au trot sans regarder au préalable si Saloma galopait sur le bon pied. Je me suis préparée au virage serré et... l'ai amorcé d'une main de maître ! De ce fait, Saloma est arrivée bien droite sur le spa et nous l'avons franchi sans aucun problème. Je n'en revenais pas ! Dans ma joie, je me suis légèrement agitée sur le vertical. Saloma a donc touché la barre sans toutefois la faire tomber. Mise à part ce petit détail, mon parcours était très propre. J'étais aux anges ! 

Cinquième exercice : Vertical
Amélie nous a ensuite permis de sauter un dernier obstacle avant de rentrer au club. Elle a choisi le vertical de 35 cm et nous avons abordé celui-ci au galop à main gauche. Étant heureuse de pouvoir sauter une dernière fois, cela s'est ressenti dans ma position. En effet, j'ai eu tendance à sauter avant Saloma.

La reprise s'est ensuite terminée. Nous avons donc quitté la grande carrière pour rentrer au club et nous occuper de nos montures.


 Réussi 
 
- Cette reprise a été synonyme de progression pour moi. 
Mes pompes étaient beaucoup moins présentes qu'à 
l'accoutumée, ma position à l'obstacle était nettement mieux 
car je ne regardais pas par terre et mon tracé était très propre ! 
 
À retravailler    
 
- Toutefois, l'incurvation n'est pas mon fort. Je n'ai d'ailleurs
pas réussi à incurver Saloma lors de la détente. Je dois 
également penser à vérifier si ma monture est sur le bon 
pied avant de repasser au trot pour redemander un départ au 
galop durant mes parcours.
 
Et vous, comment s'est passé votre reprise  
d'équitation hebdomadaire ? Qu'avez-vous  
pensé de ce bilan ? J'attends vos
commentaires !

dimanche 1 octobre 2017

Bilan → Cours d'équitation du 27/09/2017 (Dressage)


Date : Mercredi 27 septembre 2017
Météo : Ensoleillé (23°C)
Monitrice : Juliette 
Thème de la séance : Dressage

Le cheval de la semaine :
                 


Nom : Pensée du Vinnebus
Genre : Jument
Age : 14 ans
Race : Selle français
Taille : 1,65 m au garrot
Caractère : Speed, volontaire, sensible, nerveuse


La détente :


Cette semaine, j'ai monté Pensée pour la toute première fois ! J'ai donc profité de la détente pour m'habituer à ses allures et cerner son caractère. Pour ce faire, j'ai commencé par lui faire exécuter des transitions montantes et descendantes dans le but de tester sa réactivité qui était d'ailleurs bien présente. Puis, je lui ai fait effectuer des cercles et des diagonales. Tout s'est très bien passé ! Nous avons ensuite ressanglé pour galoper aux 2 mains. Durant cette détente au galop, notre monitrice nous a soumis un petit exercice d'amplitude. Nous devions allonger le galop de nos montures dans les longueurs de la carrière, puis le ralentir dans les largeurs. Pensée possédait une grande énergie que je me suis efforcée de canaliser durant toute la durée de l'exercice. J'ai d'ailleurs réussi celui-ci à main gauche. En revanche, à main droite, le résultat n'a pas été très concluant. Je n'étais pas à l'aise et avait du mal à garder ma jument entre mes jambes. Nous sommes ensuite repassés au pas dans le but de faire souffler les chevaux. Pensée était en sueur !
  
La reprise :


Comme vous devez vous en douter, nous avons travaillé l'amplitude du galop cette semaine. Juliette a mis en place 2 barres au sol d'environ 20 m de distance. Notre objectif était d'effectuer le contrat de foulées imposé et ça n'a pas toujours été une mince affaire !

Premier exercice : Contrat de 5 foulées
Pour débuter en douceur, Juliette nous a tout d'abord demandé d'exécuter un contrat de 5 foulées entre les 2 barres au sol. Malgré la facilité de cet exercice, je n'ai effectué que 4 foulées lors de mon premier passage. Le caractère nerveux de Pensée ne me facilitait pas la tâche... Je suis donc passée une deuxième fois en m'assurant cette fois-ci de bien ralentir ma monture. À ma plus grande joie, j'ai finalement réussi l'exercice !

Deuxième exercice : Contrat de 4 foulées
Notre monitrice nous a ensuite imposé un contrat de 4 foulées entre les 2 barres au sol. Cette fois-ci je n'ai pas eu besoin de ralentir Pensée et nous avons réussi du premier coup !

Troisième exercice : Contrat de 3 foulées
Juliette a ensuite corsé l'exercice en nous demandant d'effectuer un contrat de seulement 3 foulées entre les 2 barres au sol. Pour ce faire, nous avions intérêt à booster nos montures ! Malgré ma volonté et celle de Pensée, nous n'avons pas réussi du premier coup en effectuant le nombre de 4 foulées. Nous avons donc recommencé une seconde fois et cette fois-ci, le succès était à la clef !

Quatrième exercice : Contrat de 7 foulées
Notre monitrice nous a ensuite imposé un contrat de 7 foulées entre les 2 barres au sol. Autant vous dire que ça a été compliqué de calmer Pensée. Malgré mes efforts, nous avons effectué 4 foulées lors de notre premier passage. Le second était un peu mieux car j'ai ralenti son galop de sorte à faire 5 foulées. Le résultat n'était pour autant pas très concluant.

Cinquième exercice : Contrat de foulées imposé
Juliette nous a ensuite imposé un contrat de foulées individuel. Ayant constaté mon échec lors du dernier exercice, elle m'a attribué le contrat de 7 foulées entre les 2 barres au sol. Lors de mon passage, j'ai veillé à ralentir Pensée et à la reprendre lorsqu'elle tentait d'accélérer. Grâce à ma détermination, nous avons réussi le contrat de 6 foulées, un record jusqu'ici ! Certes, ce n'en était pas 7. Néanmoins, ma monitrice estimait que je m'étais nettement améliorée.

Sixième exercice : Contrat de 5 foulées
Pour terminer cette reprise sur une note positive, Juliette nous a demandé de franchir une dernière fois les 2 barres au sol en respectant le contrat de 5 foulées. Il est vrai que c'était beaucoup plus facile et en canalisant ma jument, j'ai réussi du premier coup ! 

Le cours s'est ensuite terminé. Nous avons donc fait marcher les chevaux partout dans la carrière avant de mettre pied à terre et d'aller les desseller. 


 Réussi 
 
- En sachant que c'était la première fois que je montais 
Pensée, je trouve m'être plutôt bien débrouillée. Au fil de la 
séance, j'ai réussi à la cerner et à canaliser son énergie. 
De plus, mes pompes ont été nettement moins présentes, 
ce qui est une progression considérable. 
 
À retravailler    
 
- Toutefois, je dois encore m'entraîner à être plus précise 
dans mes contrats de foulées. 


Et vous, comment s'est passé votre reprise 
d'équitation hebdomadaire ? Qu'avez-vous 
pensé de ce bilan ? J'attends vos 
commentaires !

Bilan → Cours d'équitation du 20/09/2017 (Dressage)


Date : Mercredi 20 septembre 2017
Météo : Ensoleillé (20°C)
Monitrice : Juliette 
Thème de la séance : Dressage

Le cheval de la semaine :



Nom : Paris Amor
Genre : Hongre
Age : 14 ans
Race : Selle français
Taille : 1,70 m au garrot
Caractère : Calme, doux, têtu, affectueux


La détente :

Cette semaine, ce n'est pas Amélie qui nous a fait cours mais sa stagiaire du nom de Juliette. Nous avons fait connaissance avant de détendre les chevaux comme à l'accoutumée. J'ai commencé par effectuer des transitions montantes et descendantes avec Paris dans le but de me réhabituer à ses longues foulées qui, je ne vous le cache pas, étaient assez inconfortables pour moi. Puis, nous avons ressanglé en vue de galoper aux 2 mains. C'était la première fois que je galopais assis sur Paris et autant vous dire que ça a été un véritable fiasco ! Son galop était tellement puissant que je rebondissais dans ma selle et les défauts que je combattais jusqu'alors sont revenus de plus belle. Mes mains étaient trop hautes et je crois n'avoir jamais autant pomper de toute ma vie ! Malgré mes efforts, je n'ai pas réussi à me stabiliser et nous avons fini par repasser au pas. Je dois avouer que cette détente m'a quelque peu découragée.

La reprise :



Cette semaine, nous avons travaillé l'incurvation. Juliette nous a rappelé les aides nécessaires à une bonne exécution de celle-ci : écarter sa rêne intérieure, garder sa jambe intérieure à la sangle et reculer sa jambe extérieure afin d'éviter que les hanches de notre monture ne dérapent. Puis, le travail a pu commencer.

Premier exercice : Incurvation au pas sur un grand cercle
Pour débuter, nous nous sommes placés les uns derrière les autres sur un grand cercle que notre monitrice avait pris soin de mettre en place via quelques plots. L'objectif était d'incurver nos chevaux dans les tournants. Au départ, Paris se défendait contre ma main et avait le bout du nez vers l'extérieur. Au fur et à mesure, j'ai toutefois réussi à le lui mettre vers l'intérieur. Cela ne m'a pas empêchée d'échouer l'exercice...

Deuxième exercice : Incurvation au trot sur un grand cercle
Nous avons ensuite effectué le même exercice au trot. Paris se défendait toujours contre ma main et Juliette a fini par m'appeler au centre de la carrière pour pouvoir m'expliquer les défauts de ma position. Cette mise au point m'a été très bénéfique ! J'ai compris que je tirais sur la rêne intérieure au lieu de l'écarter pour incurver ma monture, provoquant son comportement défensif. De plus, j'avais la fâcheuse tendance à fixer sa tête plutôt que de porter le regard loin devant moi. Il est vrai que diriger dans ces conditions est beaucoup moins aisé ! J'ai donc repris le travail dans le but de me corriger. Au terme de nombreux efforts, j'ai senti une nette amélioration dans mon équitation. Paris avait désormais cessé de se défendre et j'ai même réussi à obtenir une légère incurvation de sa part que j'ai longuement récompensé !

Troisième exercice : Incurvation au trot assis sur un petit cercle
Pour terminer cette reprise en beauté, notre monitrice nous a demandé de venir chacun notre tour sur un petit cercle au trot assis pour y incurver notre monture. Pendant ce temps, les autres cavaliers s'entraîneraient sur un grand cercle à l'autre bout de la carrière. Je n'ai pas eu à attendre très longtemps car je suis passée la première. Après avoir placé mes aides, je me suis lancée. Au départ, je faisais de très grands cercles, puis j'ai fini par les rétrécir petit à petit. Sur les conseils de ma monitrice, je me suis redressée de sorte à me tenir bien droite et ai porté mon regard très loin. J'ai également fait très attention à bien écarter ma rêne intérieure. À mon plus grand bonheur, j'ai senti Paris s'incurver autour du cercle sans se défendre. J'ai fini par repasser au pas et Juliette m'a félicitée. J'étais aux anges ! Je me suis ensuite rendue à l'autre extrémité de la carrière avec les autres cavaliers dans le but de continuer à m'entraîner à l'incurvation au pas et au trot. J'ai senti Paris beaucoup plus disponible qu'au début du cours. J'étais très fière de lui !

La reprise s'est ensuite terminée. Nous avons donc mis pied à terre avant d'aller panser nos chevaux. 


 Réussi 
 
- Au prix de nombreux efforts, j'ai finalement réussi à corriger 
mes défauts et à incurver Paris, ce dont je ne suis 
pas peu fière !
 
À retravailler    
 
- En revanche, ma position au galop assis sur Paris n'est pas
encore au point en raison de mes pompes et de mes mains 
trop hautes. 
 
 
Et vous, comment s'est passé votre reprise 
d'équitation hebdomadaire ? Qu'avez-vous 
pensé de ce bilan ? J'attends vos 
commentaires !